La Cité des Anges est à feux et à sang. A vous de choisir votre camp! Bon jeu!
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Woodland Hills [Villa Noha]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Alice Dolphaine
Futur Bavard
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Woodland Hills [Villa Noha]   Mer 1 Oct - 11:21

Le soleil était haut en cette nouvelle journée, et les pas traînant d'Alice raisonnaient dans la grande maison, une musique d'ambiance, un hard-rock anglais, lui donnait le rythme pour avancer. Les vitres transparentes laissaient filtrer les rayons dans la cuisine si propre que le reflet en était presque douloureux pour des yeux à peine entrouverts.

Accoudés à la table de travail, les cheveux noirs emmêlés sur la tête une femme tentait de se réveiller du mieux qu'elle pouvait en ingurgitant des hectolitres de café. Le grand mug rouge tranchait avec le contraste de la grande villa si blanche. La femme passa une de ses longues mains blanches dans ses cheveux, dégageant ainsi son visage, qui comprenait deux billes au regard vif et bien plus éveillé que toutes les autres parcelles de son corps, une bouche étiré en un très mince sourire rehaussé d’un rouge flamboyant qui avait été plus ou moins effacé, laissant un trace sur la joue de la jeune femme. Le mug vide Alice se redressa pour aller le déposer dans l'évier. Quand une question surgit dans son esprit, comment s'appelait-il déjà ? Énervée de ne pas se souvenir d'un si petit détail, elle fronça les sourcils et se concentra. La deuxième question surgit, pourquoi n'était-il pas encore mort ?

A ce moment là, son visage si concentré passa à une tension soudaine et une détermination féroce. Ôtant le peignoir qui lui tombait sur l'épaule, elle le laissa choir sur le carrelage et s'empara d'un des couteaux de cuisine. La longue lame affûtée d'une trentaine de centimètre disparut bientôt dans son dos. Refaisant le chemin inverse qu'elle avait effectué en se traînant jusqu'à la cuisine quelques minutes plus tôt, elle ne tarda pas à arriver dans une des nombreuses chambres. Dans le lit un homme dormait, couché sur le ventre, il empestait la vanité mais surtout l'argent.

Lorsqu'elle le tua Alice n'eut aucune pensée, juste un sentiment de travail accomplie, elle contempla quelques secondes les taches rouges qui s'étalaient un peu partout autour de lui. A présent son nom lui revenait en tête. Arthur Noha, un businessman qui avait fait fortune dans la spéculation. Les réponses à ses questions trouvées, elle se désintéressa aussi sec de l'homme en question.
En professionnelle qu'elle était, elle ne s'attarda pas plus longtemps dans la pièce, son regard en scruta les moindres recoins, elle récupéra toutes ses affaires et referma la porte. Une fois dans la cuisine, elle trempa son couteau dans un bac de Javel et l'égoutta quelques instants avant de le remettre à sa place. Le CD se termina. Un nuage passa et la lumière déclina brutalement avant de revenir quelques secondes après. En son for intérieur Alice se pressa, elle devait dénicher l'argent, la drogue, s'il y en avait et filer le plus rapidement possible.
Si pitoyable qu’était l’ancien propriétaire des lieux, elle n'eut aucun mal à mettre la main sur les devises, et comme prévu elle dénicha aussi une boite au trésor pour un accro. Il y avait là de nombreuses substances dont elle soupçonnait sa victime de l'avoir fait venir du Mexique. Un pâle sourire s'esquissa sur ses lèvres, il disparut aussitôt.

Cela faisait déjà plus de deux heures qu'elle était levée, mauvaise chose, les voisins auraient pu l'apercevoir.


- Allez ma grande, ça suffira pour ce matin….



[A suivre]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iron M.J
Dieu sur Terre
Dieu sur Terre
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 13/08/2008
Localisation : L.A.

MessageSujet: Re: Woodland Hills [Villa Noha]   Dim 5 Oct - 15:34

Le quartier était calme, trop calme sans doute. Il y faisait tellement bon vivre qu'en règle général, chacun s'occupait de ses petites affaires sans ennuyer les voisins.

Et de fait ce matin là, tout s'était coordonné de telle sorte que personne ne semblait avoir vu ce qui se tramait chez les Noha. Une patrouille passa même peu ou proue dans la rue lorsque notre meurtrière sortit de la villa, sans pour autant s'inquiéter de rien.

Il faut dire que Lars Gröber, l'officier qui conduisait, racontait ses vacances épiques au Nouveau Mexique chez sa belle famille à son co-équipier. Autant dire que l'humeur était joyeuse dans la voiture.


[HRP Je lâche les chiens quand tu veux! Mais comme y'a marqué "à suivre"... MP si tu veux...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://L.A.
Alice Dolphaine
Futur Bavard
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Woodland Hills [Villa Noha]   Dim 5 Oct - 16:21

La porte s'ouvrit et laissa passer la jeune femme qui ne la referma même pas, trouvé au fond d'une de ses poches un petit bout de gomme à mâcher lui donnait un air de pimbêche, le soleil éclatant se réverbérait sur la route ce qui la força à sortir une paire de lunette. Au moment ou elle l'enfilait une voiture de patrouille passait. Un moment elle crut avoir été aperçu par un voisin, mais son sang-froid reprit bientôt le dessus et elle se força à détourner le regard se concentrant sur ses pas et effectuant un petit exercice de décompression qui consistait à penser à un tas de choses futiles qui au final se révélait urgentes: s'acheter un paquet de cigarettes, penser à liquider la drogue après d'un de ses dealers, s'acheter le CD qu'elle avait écouté dans la maison, la rythme lui avait plus....bref tout ce qui pouvait être aussi possible et inimaginable pour une femme comme elle.

La voiture de police retint pourtant de nouveau son attention, elle avait légèrement ralentie en passant devant la maison, l'angle de rue qu'elle voyait quelques mètres plus loin, devenait un objectif incontournable, il lui restait trois pâtés de maison à effectuer à pied pour pouvoir se trouver sur un axe de grand circulation une fois atteint elle prendrait un taxi et s'évaporerait plus loin pour ensuite en reprendre un autre et brouiller les pistes.

La voiture venait de s'arrêter, il ne lui restait plus que quelques enjambées et elle pourrait courir, une fois que le mur la cacherait. 3 mètres, la voiture était bel et bien arrêté, 2 mètres les portes s'ouvraient, 1 mètre elle se claquait....Elle venait de bifurquer....


*J'aurais du prévoir les patrouilles !!*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iron M.J
Dieu sur Terre
Dieu sur Terre
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 13/08/2008
Localisation : L.A.

MessageSujet: Re: Woodland Hills [Villa Noha]   Lun 6 Oct - 14:21

Si les officiers n'avaient pas fait attention à la jeune femme qui marchait tranquillement sur le trottoir un peu plus loin, ils furent interpellés par la porte d'une villa cossue restée ouverte. Devant, point de voiture stoppée qui aurait pu expliquer la chose. Lars ralentit un peu avant de s'arrêter.
- On va aller jeter un oeil, sait-on jamais...
- Si tu veux, mais dix contre un que c'est rien. Le coéquipier attrapa la radio.- Delta 2 à Central. Suspicion de 459 au croisement de Medina Road et Calatana Drive. On va voir. Over.

Les deux agents sortirent aussitôt du véhicule et s'avancèrent vers la maison. Après un signe de tête à son collègue, Lars sortit son arme, et poussa doucement la porte. Aucun bruit. Le CD devait être terminé.
Armes au poing, les deux hommes s'avancèrent un peu dans la maison, mais pas âmes qui vivent. Une forte odeur de café conduisit un des flics vers la cuisine, après un coup d'oeil au jardin derrière, il revint vers son collègue.

- Rien. Dit l'homme à demi-mots.

Lars fit alors un signe de tête vers l'escalier. D'un même mouvement, les deux hommes commencèrent à monter. Toujours le silence le plus complet. Après plusieurs pièces visitées, ils tombèrent enfin sur la scène de crime! Arf!

- Putain! Lâcha Lars un rien surpris.

Son collègue rengaina son arme, avant d'attraper sa radio.

- Delta 2 à Central. Envoyez la cavalerie, on a un 187, ici.

Pour être certain, le flic s'approcha quand même de la victime pour chercher un pouls, mais rien.
- Je vais vérifier qu'il n'y a personne d'autre. Fit Lars toujours arme au poing avant de disparaître de la pièce.

[HRP MP si volontaire(s) pour cette enquête, merci!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://L.A.
Sam Carter
Pipelette!
Pipelette!
avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 12/08/2008
Age : 46
Localisation : IloveL.A.

MessageSujet: Re: Woodland Hills [Villa Noha]   Jeu 15 Jan - 17:03

Arrow « Détente » caféinée.

Sam avait laissé son coéquipier se concentrer sur sa conduite. Ils n’avaient pas mis bien longtemps à rejoindre la Freeway, libre encore à cette heure, et surtout dans ce sens de circulation.
Là, Cedric put s’exprimer et faire rugir un peu plus la berline qui semblait retrouver une seconde jeunesse à cette occasion. La jeune femme s’étonnerait toujours de l’empressement des gens à libérer la route dans ce pays. C’était loin d’être toujours le cas, en Europe, par exemple.

Le quartier de Woodland Hills était assez différent de ce qu’elle connaissait de L.A. L’endroit faisait plus banlieue déjà. Mais en quittant la route principale, Sam vit de suite que c’était dans le côté cossu de la ville que le meurtre avait eu lieu.

La voiture stoppa à l’angle d’une rue où voitures de patrouille et cordon de sécurité retenaient quelques badauds matinaux et curieux.

- Inspecteurs Carter et MacMilliam. Fit Sam en exhibant sa plaque au bleu qui venait de se mettre en travers de leur chemin.

Le type souleva la bande jaune qui délimitait de terrain pour les laisser passer, et Sam allait demander qui ils devaient voir quand un officier vint vers eux d’un air déterminé.



Doherty, le collègue de Gröber, était un franc gaillard qui devait être un peu trop porté sur la bouteille, vu le teint rougeaud qu’il arborait quelque soit la température ambiante. Il en avait vu de belles depuis ses débuts de policier. Mais rien à faire, il ne supportait toujours pas le fait de voir un macabé, surtout quand c’était sanglant.

Il les salua en portant sa main à son képi.

- Merci d’être venu quand même. Il savait qu’ils avaient en théorie fini leur service. On a sécurisé les lieux, et on vous attendait pour que les types du CSI entrent en lice. Les environs ont été ratissé, mais rien de probant jusqu’ici.

L’officier s’effaça pour les inviter à rejoindre la scène de crime. Un groupe discutait à l’entrée de la maison. Les techniciens et le coronaire, qui était juste monté avec précautions pour vérifier que leur client était bien mort.
C’était le cas.

Un type, sûr de lui à le voir du premier coup d’œil, tendit des gants de latex à nos deux comparses. Bon point, on ne pourrait pas dire que la scène de crime avait été traitée à la légère.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fbi-fr.net
Cedric MacMilliam
Pipelette!
Pipelette!
avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 17/08/2008
Age : 32
Localisation : Los Angeles

MessageSujet: Re: Woodland Hills [Villa Noha]   Jeu 15 Jan - 19:31

Arrow Fin de service manqué

Cedric avait donc roulé à vive allure jusqu'à la maison où avait eu lieu le meurtre, il laissa le soin à sa collègue d'observer l'endroit, puisqu'elle ne connaissait que très peu la ville. Ca changerait évidement, mais pour l'instant, il fallait lui laisser le temps de prendre ses repères. Enfin le temps... juste ce qu'il fallait pour qu'elle sache où se rendre sans perdre trop de temps.

Alors qu'il coupait le contact, elle était déjà dehors et il la suivit bien vite, sortant à son tour sa plaque pour prouver que lui aussi était bien un flic, il passa sous le cordon, alors qu'un mec venait dans leur direction, tout en les remerciant d'être venu malgré tout.


- C'était sans avoir vraiment le choix, aussi. Fit-il sur un ton des plus neutres tandis qu'il rangeait son insigne, juste pour montrer qu'il n'était pas là de gaieté de cœur, mais bien par obligation. D'un côté, qui venait sur une scène de crime avec plaisir? Les légistes peut-être...

Il écouta ensuite la fin des explications de l'officier avant de le suivre du côté de la porte de la maison et de l'équipe de la police scientifique, il accepta sans broncher les gants en latex qu'on lui tendait, bien qu'il en avait toujours dans une poche au cas ou, ça lui permettrait d'éviter de les utiliser pour cette fois.

- Ca c'est passé où?
- A l'étage, j'espère que vous avez l'estomac solide, c'est une vraie boucherie.
- Pas d'inquiétude, on n'a prit qu'un café pour déjeuner...

Cynisme quand tu nous tiens! Et c'est donc sur ces belles paroles que nos deux inspecteurs se firent conduire à la scène de crime à proprement parlé. Cedric entra le premier dans la pièce et ne manqua pas de suite de voir le macchabé, allongé sur le ventre sur le lit, du sang à peu près partout dans la pièce. Il fit une mine de dégout, sans plus. C'était, certes, pas beau à voir, mais de là à tourner de l'oeil, il lui en fallait plus. Blasé? Non, il n'aimait pas voir des cadavres, mais avait appris à s'y habituer, il avait toujours un peu plus de mal quand cela touchait à un enfant, mais ce n'était pas le cas ici.

L'officier du SWAT s'approcha donc du lit, pour observer de plus près les marques de couteau dans son dos, elles étaient nombreuses et semblaient plus ou moins profondes. Reportant son attention sur les autres.


- On connait l'identité de la victime?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam Carter
Pipelette!
Pipelette!
avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 12/08/2008
Age : 46
Localisation : IloveL.A.

MessageSujet: Re: Woodland Hills [Villa Noha]   Jeu 15 Jan - 21:36

Même si le motif de leur venue ne prêtait pas à sourire, Sam ne put s'empêcher un petit rictus en entendant son coéquipier répliquer au flic en uniforme qui les conduisait à présent dans la maison.

Détestant passer ses bon sang de gants en latex, la jeune femme les garda en main, mais ne les passerait qu'en cas de besoin.
Cedric lança l'offensive non sans une réplique de son cru après que l'officier les ait mis en garde sur les conditions qui entouraient leur "client".

Tout le monde ou presque se dirigea vers l'étage, donc, où était le cadavre. Sam essaya de garder le plus de détachement possible face à la vision qui l'assaillit effectivement lorsqu'elle entra dans la chambre. Hum, sympa pour commencer la journée. Mais ça ne serait sans doute pas encore aujourd'hui qu'elle délesterait son estomac sur une scène de crime, et tant mieux!

Elle fit le tour de la pièce du regard. Aucune trace de lutte apparente, même si l'hémoglobine ne manquait pas. Pas d'arme du crime oubliée sur les lieux.
Elle s'était toujours demandée comment on pouvait mettre autant d'acharnement à tuer quelqu'un ainsi à coups de couteau. Et ça ne serait sûrement pas encore aujourd'hui qu'elle aurait sa réponse. Faire ça était juste inconcevable pour elle.

Son coéquipier commença l'interrogatoire d'usage, et Sam sortit de quoi noter.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fbi-fr.net
Iron M.J
Dieu sur Terre
Dieu sur Terre
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 13/08/2008
Localisation : L.A.

MessageSujet: Re: Woodland Hills [Villa Noha]   Jeu 15 Jan - 21:54

Doherty poussa un net soupir en entrant à nouveau sur la scène de crime. Qu'est-ce qu'il pouvait y avoir comme fêlés dans cette vielle quand même... Vivement la retraite pensait-il chaque fois qu'il voyait ce genre de carnage.

Extérieurement, il faisait part d'un certain détachement face à la scène, et ne sembla se reconnecter qu'à la question de Cedric. Il sortit alors son calepin, et répliqua ce qu'ils avaient déjà glané.

- Arthur Noha, 37 ans, divorcé, un enfant non à charge qui vit en Floride. Il travaille et a fait fortune dans la finance. Il semble assez apprécié du voisinage.

Sur un des chevets disign de part et d'autre du lit, on pouvait noter des résidus de poudre blanche. On peut déjà admettre que le labo conclura qu'il s'agit bel et bien de substance illicite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://L.A.
Cedric MacMilliam
Pipelette!
Pipelette!
avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 17/08/2008
Age : 32
Localisation : Los Angeles

MessageSujet: Re: Woodland Hills [Villa Noha]   Jeu 15 Jan - 22:14

Alors qu'il revenait sur le cadavre, tandis que le flic lui lisait ce qui était écrit sur son calepin, Cedric passa les gants en latex, autant pouvoir être à l'aise pour continuer, n'étant pas un agent du CSI, il leur laisserait le boulot de s'occuper plus en détail des blessures sur le corps.

- Tellement apprécié qu'on a l'a tué dans son sommeil...

Parce que pas de doute, pour se faire surprendre comme cela, il ne devait pas être bien réveillé et vu la tenue... pauvre gars, enfin, il était assurément mort heureux. Enfin, la logique de l'officier pouvait encore être fausse, mais il en doutait sincèrement. Faisant ensuite le tour de la pièce du regard, il remarqua bien vite les résidus de poudre blanche.


- Avec un peu de bol, on a déjà le mobile du meurtre. Pointant du doigt la table de chevet, aux gars de la police scientifique de faire leur job, il n'allait pas tenter de goûter ce que cela pouvait être. Revenant sur son collègue.

- C'est avec Gröber que vous avez trouvé le corps? Rien aperçu d'étrange? C'est quoi qui vous a fait venir ici? Un appel d'un voisin inquiet?


Autant en savoir le plus possible, tout le monde ici devait savoir que la moindre petite chose pourrait sûrement les aider à résoudre au plus vite l'affaire. Mais bon, si le mec avait de la coke chez lui, c'est qu'il avait un peu cherché aussi ce qui lui était arrivé. Comment ça, Cedric n'avait aucune pitié pour ces gens là? Totalement et il ne changerait pas d'avis. Une tête de mule finie.

- Pas d'arme du crime, j'imagine?

Elle ne devait pas être loin, un couteau, ça se trouvait un peu partout. A moins que le tueur ne l'ait gardé sur lui. Il se déplaça un peu pour laisser le soin aux scientifiques de faire leur job, toujours bon d'en savoir un peu plus sur la mort du gus, à commencer par l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam Carter
Pipelette!
Pipelette!
avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 12/08/2008
Age : 46
Localisation : IloveL.A.

MessageSujet: Re: Woodland Hills [Villa Noha]   Ven 16 Jan - 18:24

Tout en prenant des notes, Sam suivait un rien amusée les questions de son collègue. Rien à redire, on sentait de suite que c'était quelqu'un d'expérimenté. C'était leur première grosse enquête, ensemble, et à le voir faire, il s'y prenait plutôt bien pour un type du SWAT.

Cet épisode lui rappelait Jerry, un collègue de Seattle. Adorable comme garçon, et parfait pour prendre un building d'assaut, mais en aucun cas elle ne l'aurait imaginé conduire une enquête...

Le type qui prenait les photos et mesures de la scène de crime s'interrompit une seconde lorsque Cedric désigna le chevet. Après quelques clichés, il sortit un kit de réactifs et après un prélèvement testa rapidement la poudre. Il prélèverait ensuite de quoi analyser la composition exacte pour en découvrir l'origine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fbi-fr.net
Iron M.J
Dieu sur Terre
Dieu sur Terre
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 13/08/2008
Localisation : L.A.

MessageSujet: Re: Woodland Hills [Villa Noha]   Ven 16 Jan - 18:46

Tout en écoutant distraitement ou presque Cedric, Doherty ne pouvait décrocher son regard du pauvre Arthur baignant dans son sang, et que le légiste venait d'embrocher pour prendre la température de ses entrailles et ainsi estimer l'heure du crime.

John dut se faire violence pour reporter son attention sur les inspecteurs.

- Euh... Oui... On était en patrouille avec Lars et on a trouvé la porte ouverte. On pensait tomber sur un cambriolage et franchement on aurait préféré. Sans blague?! Mais sinon, nan, on a rien remarqué de spécial.

Il marqua une pose en regardant la collègue qui prenait consciencieusement des notes, puis continua.
- Il y avait bien une femme qui marchait peu avant qu'on s'arrête, mais rien de suspect.

Et de fait, ils avaient bel et bien vu Alice qui quittait les lieux avec son larsin, mais comment imaginer qu'elle pouvait être la personne qu'ils recherchaient. A quelques secondes près, ils l'auraient même vu sortir de la maison peut-être, mais n'auraient sans doute pas remarqué quoique ce soit et aurait passé leur chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://L.A.
Cedric MacMilliam
Pipelette!
Pipelette!
avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 17/08/2008
Age : 32
Localisation : Los Angeles

MessageSujet: Re: Woodland Hills [Villa Noha]   Ven 16 Jan - 23:00

Cedric observait l'officier quand il lui répondit et lui fit presque un sourire compatissant alors que celui-ci faisait remarquer qu'il aurait quand même préféré tomber sur un cambrioleur. Vrai que tout le monde n'était pas fait pour faire ce genre de trouvaille macabre, il comprenait parfaitement même.

S'approchant alors du flic, il lui fit une petite tape sur l'épaule avant de sortir avec lui de la pièce, autant qu'il n'ait plus le cadavre sous le nez, l'officier du SWAT avait bien remarqué que ça dérangeait Doherty. Et puis de toute façon... c'était au tour des scientifiques de faire leur job, il attendrait patiemment que le légiste ne vienne lui dire l'heure de la mort.


- MMmm... et cette femme, vous pourriez nous en faire une description?

Ca ne voulait rien dire évidement, mais sait-on jamais, peut-être qu'elle avait aperçu quelqu'un, s'ils pouvaient la retrouver, c'était toujours un témoin en plus.

- Déjà fait un tour complet de la baraque? Ou il faut qu'on s'y mette?

Tout en faisant un petit signe du côté de sa collègue, pour faire comprendre que le "on", concernait Sam et lui et personne d'autres, à moins qu'ils ne souhaitent les aider, mais mieux valait ne pas trop piétiner dans cette baraque. Au risque de perdre un ou deux indices importants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam Carter
Pipelette!
Pipelette!
avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 12/08/2008
Age : 46
Localisation : IloveL.A.

MessageSujet: Re: Woodland Hills [Villa Noha]   Sam 17 Jan - 16:01

[HRP t'arrête de causer qu'avec Doherty, toi! Je vais me transformer en potiche à force!]

Sam avait bien noté que le flic semblait un rien éprouvé de leur trouvaille. Il avait franchement pas bonne mine. Elle allait se fendre d'un petit mot quand Cedric lui envoya un geste de réconfort.

Son coéquipier était bien plus attentionné qu'elle l'aurait imaginé au départ. C'est quand même terrible que certaines personnes arrivent aussi bien à cacher leur jeu. Voilà une chose qu'elle avait franchement du mal à faire.

Bref, Sam se contenta d'envoyer un petit sourire de soutien à l'officier alors que Cedric lançait le mouvement pour sortir de la pièce.
Il leur fallait à présent faire le tour de la maison, voir s'il ne pouvait pas glaner quelques précieux indices ou renseignements.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fbi-fr.net
Iron M.J
Dieu sur Terre
Dieu sur Terre
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 13/08/2008
Localisation : L.A.

MessageSujet: Re: Woodland Hills [Villa Noha]   Lun 26 Jan - 12:45

[HRP Walt' C'est quand tu veux hein, tu prends la main, même pas besoin de demander!]

Doherty, John de son prénom, se frotta la joue fraichement rasée de la main. Il avait certes vu la jeune femme. Mais de 3/4 dos, et à ce moment là, rien n'avait éveillé ses sens pour réellement pouvoir en faire une description.
- On a évoqué le sujet avec Lars, mon collègue de patrouille... Se crut-il obligé d'ajouter pour Sam. Mais en fait, à part dire qu'elle n'était pas immense, châtain, les cheveux mi-long... Il soupira un rien dépité.

Ce que ça pouvait être parfois pénible et frustrant ce genre de situation. Enfin, en même temps pour l'instant rien ne la reliait non plus au crime. Aussi pas de quoi non plus en faire des caisses.

John laissa son collègue finir ses question en acquiesçant d'un signe de tête.

- On a juste regardé vite fait dans toutes les pièces en attendant l'unité scientifique, mais je me souviens qu'en entrant, ça sentait fortement le café, ce qui a fait qu'on est allé en premier dans la cuisine, mais personne.

Le légiste s'intercala alors entre les policiers. L'homme pas très grand avait une prestance peu commune. Plutôt classe quand on réfléchissait à sa profession. D'un ton calme et assuré, il s'immisça dans la conversation.
- Messieurs, Madame, Fit-il même à l'adresse de Sam avec un hochement de tête révérencieux. Alors... Notre ami, ici présent est mort il y a deux heures tout au plus, peut-être même moins car j'ai noté quelques injections de sang dans ses yeux signe qu'il pouvait avoir une légère infection donc de la fièvre, et le sang sous lui coagulait à peine.

Il marqua une légère pause, semblant réfléchir.
- Ah, oui! Et je puis d'ors et déjà quasiment vous assurer qu'il n'a rien ingurgité depuis son réveil, enfin si ce pauvre homme a même eu seulement le temps de se réveiller... Ce dont je doute.

De là à en déduire que l'homme n'était pas seul la nuit dernière, et que peut-être même le meurtrier pouvait avoir fait le café, il n'y avait pas des kilomètres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://L.A.
Cedric MacMilliam
Pipelette!
Pipelette!
avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 17/08/2008
Age : 32
Localisation : Los Angeles

MessageSujet: Re: Woodland Hills [Villa Noha]   Sam 31 Jan - 12:28

[HRP: Sorry, collègue. XD!]

Wouarf, ballot qu'ils n'aient pas vu mieux à quoi pouvait ressemblé cette personne, car la description plus que vague que lui fit le flic, ils ne pourraient pas chercher bien loin. Combien de personne à L.A pouvaient correspondre à cette description? Un très grand nombre à n'en pas douter. Cedric ne put s'empêcher de faire une légère moue, dépité. Vrai que c'était frustrant quand même.

L'officier du SWAT écouta la suite des réponses avec attention, bien si ça sentait le café dans la cuisine, ils iraient donc refaire un petit tour là-bas, avec un peu de bol, il y aurait une tasse qui trainait, ou encore la cafetière. Dans la précipitation, les tueurs oubliaient parfois des choses essentielles. Mais voilà que le légiste s'intercalait entre eux pour leur faire son rapport. Il l'écouta avec une grande attention.

Le fait que le mec sur le lit ne soit mort que depuis si peu de temps rendait un peu plus suspicieux le flic sur la femme qu'avait vu les deux patrouilleurs, mais bon, il ne pouvait pas non plus être sur à 100% qu'elle avait à voir avec ce crime. Bref, le médecin leur fit comprendre que le type avait sûrement été tué dans son sommeil, signe qu'il n'avait pas été seul pendant la nuit et que par conséquent, il connaissait parfaitement bien son meurtrier.


- Merci doc'.

Ced' tourna la tête vers sa collègue.

- Je pense qu'une fouille un peu plus approfondie de la cuisine s'impose. Puisque pas mal de truc semblaient partir de là, autant y aller par soi-même. Et sans plus attendre, il se dirigea vers la pièce mentionnée. Elle semblait plutôt propre au premier abord. Vrai qu'une odeur encore légère de café se faisait sentir dans la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam Carter
Pipelette!
Pipelette!
avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 12/08/2008
Age : 46
Localisation : IloveL.A.

MessageSujet: Re: Woodland Hills [Villa Noha]   Sam 31 Jan - 19:40

[HRP Merci, biquet! XD]

Toujours calepin en main, Sam prit quelques notes plus que rapides avec l'officier. Le légiste leur apporta en revanche quelques indications importantes. A voir le lit, on pouvait assez aisément supposer que l'homme n'avait effectivement pas dormi seul.

Et Cedric proposa donc d'étudier de plus près la cuisine. Plutôt judicieux. Elle acquiesça d'un signe de tête, et pivota légèrement vers les deux hommes.

- Merci, messieurs. Accompagnant ses paroles d'un sourire poli.

Elle embraya donc vers le palier, marquant le pas en passant devant son collègue.

- Pardon.

Elle enquilla alors vers l'escalier, et attendit son collègue.
- Tu crois que cette fille peut avoir de l'importance?

Bon, c'était pas avec la description plus que succincte qu'ils avaient de la jeune femme qu'il risquaient de la retrouver facilement. Mais au moins s'ils arrivaient d'autres indices, c'était un recoupement en plus.

Rangeant son nécessaire pour écrire, elle sortit de sa poche les gants en latex. Pas le moment de souiller la scène de crime, puisqu'elle avait été protégée correctement jusqu'ici.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fbi-fr.net
Cedric MacMilliam
Pipelette!
Pipelette!
avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 17/08/2008
Age : 32
Localisation : Los Angeles

MessageSujet: Re: Woodland Hills [Villa Noha]   Dim 1 Fév - 12:07

Cedric laissa passer sa collègue, qui semblait presque pressée de se rendre dans la cuisine, il la suivit de près et alors qu'ils descendaient l'escalier et lui posa la question qui lui trottait dans la tête depuis les dernières révélations du légiste. Il fit une légère moue, alors qu'il observait un peu la déco de la maison.

- Je ne suis pas sure, mais il me semble que la coïncidence est vraiment trop grosse pour qu'elle n'ait pas quelque chose à nous apprendre...


Sans pour autant penser que cette personne soit la meurtrière de leur mec, mais sait-on jamais. Rah p'tain, quel manque de bol! Avant qu'il ne reporte son attention sur la jeune femme, lorsqu'ils arrivèrent au bas des escaliers et qu'elle sortit ses magnifiques gants en latex.

- Qu'est-ce que t'en penses, toi?


C'était toujours bon de connaître un peu les idées des autres et puisque c'était la première fois qu'ils bossaient sur un truc pareil ensemble, autant commencer à voir comment pouvait raisonner la jeune femme. Ca serait utile pour la suite des opérations.
Après donc un rapide coup d'oeil à l'ensemble de la cuisine, il se dirigea vers le plan de travail, une série de couteaux étaient à leur place, il les sortit un à un, juste pour vérifier les lames, qui étaient toutes immaculées. Mais le flic garda dans un coin de son esprit qu'il faudrait demander aux scientifiques de les analyser plus en détail, sait-on jamais.

Continuant tranquillement ses recherches, le but étant de trouver ce qui pouvait jouer en leur faveur dans des objets qui ne seraient peut-être pas à leur place, il ne manqua bien évidement pas, le mug rouge pétant qui trônait fièrement dans l'évier. Haussant les sourcils, il alla le prendre délicatement.

Roh... ça serait trop beau quand même! Ils ne leur faudrait qu’une petite emprunte et le mug ne semblait pas vraiment rincé… non un professionnel n’avait pas pu faire une faute aussi grosse quand même ? P’têtre qu’ils n’avaient pas affaire à quelqu’un de si pro que cela au final.


- Carter!
Pour attirer son attention sur lui et quand ce fût le cas, il lui montra l'objet qu'il tenait en main. Vous avez un plastique? Parce que lui, pour le coup, n'en avait pas sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam Carter
Pipelette!
Pipelette!
avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 12/08/2008
Age : 46
Localisation : IloveL.A.

MessageSujet: Re: Woodland Hills [Villa Noha]   Lun 2 Fév - 18:46

En enfilant les gants, Sam fit une petite moue septique à la question de son coéquipier.
- Ca me parait un peu gros cette coïncidence... dans un sens comme dans l'autre d'ailleurs.

Mais bon le soucis était tout de même surtout de la retrouver cette jeune inconue qui pouvait ressembler à tout le monde ou presque, et là, il faudrait sans doute bien plus qu'une simple coïncidence.
Continuant vers la cuisine.

- Mais je pense surtout qu'on ferait mieux de se concentrer sur le concret ici.

Arrivés dans la pièce, Cedric partit d'un côté, Sam de l'autre. Elle ouvrit les placards consciencieusement, mais grdait en ligne de mire la cafetière un peu plus loin, puisque leur collègue leur avait parlé de ça, et de fait ça sentait encore le café. Mais il y avait autre chose...

La jeune femme allait parler quand son collègue l'interpella. Elle se retourna donc vers, et s'approcha.

- Hum, belle prise. Fit-elle en sortant un sachet pour sceller leur première pièce à conviction.

Elle ouvrit le plastique sous la tasse. Et regarda autour d'elle.

- C'est moi ou ça sent... la javel?

Oui, voilà, c'était ça qu'elle sentait mélangé à l'odeur de café frais.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fbi-fr.net
Cedric MacMilliam
Pipelette!
Pipelette!
avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 17/08/2008
Age : 32
Localisation : Los Angeles

MessageSujet: Re: Woodland Hills [Villa Noha]   Mar 3 Fév - 20:37

Cedric avait fait un petit mouvement de la tête, acquiesçant à la réponse de sa collègue sur la femme qu'aurait pu voir leurs collègues. Vrai que c'était vraiment trop gros. Mais parfois... c'était comme cela que les enquêtes pouvaient se terminer rapidement. Il ne laisserait donc pas tomber cette piste, tant qu'elle pourrait leur apporter quelque chose. A moins que le mug qu'il venait de trouver ne les amène sur une autre piste.

Il laissa son équipière sortir le sac plastique, avant de laisser tomber l'objet à l'intérieur, puis attrapa le sachet et sortit un stylo pour y écrire quelques informations dessus, alors que Sam lui demandait s'il ne sentait pas une odeur bizarre. Faut dire que depuis l'enterrement sous la pluie l'après-midi passé, il avait l'impression de s'être chopé une saleté...


- C'est fort possible, je ne sens pas grand chose, mais j'ai comme l'impression d'avoir le nez à moitié bouché... Mais si c'est le cas, ça veut dire que notre tueur à voulu effacer ses traces. Son regard se porta tout naturellement du côté des objets les plus tranchants et pointus de la cuisine. Assurément, sa coéquipière ferait de même. Ca serait pas plus fort de ce côté là? En tous les cas, si c'était bien ça, c'est qu'il avait vraiment attrapé froid, pour ne pas sentir un truc pareil.

S'il y avait bien une odeur de détergent qui prenait direct quand on entrait dans une pièce, c'était bien la javel, merdee... comme s'il n'avait pas assez à faire avec le psy du central, il devrait aussi aller voir le médecin si ça partait pas. Mais quel bol! La fatigue, évidement, n'était pas non plus là pour l'aider.

Bref, l'officier du SWAT s'approcha quelque peu des couteaux, mais laisserait le soin à Carter de s'assurer que l'odeur pouvait bien venir de là. C'est que ça serait presque trop simple aux yeux de l'agent... pourquoi est-ce qu'il avait l'impression que quelque chose clochait dans cette affaire? Sûrement sa sale manie de se méfier de tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam Carter
Pipelette!
Pipelette!
avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 12/08/2008
Age : 46
Localisation : IloveL.A.

MessageSujet: Re: Woodland Hills [Villa Noha]   Mer 4 Fév - 12:20

Sam laissait donc son coéquipier mettre quelques annotations sur le sachet tout en l'écoutant expliquer qu'il devait avoir un début de rhume, quand elle suivit son regard pour découvrir le set de couteaux qu'il venait d'examiner.
Elle hocha la tête et se dirigea vers le présentoir. L'odeur augmentait à mesure pour ne laisser plus aucun doute ou presque.

- Ah, oui, effectivement tu as un léger soucis d'odorat.

Vrai que le sien était plutôt sensible. Mais là, selon elle, c'était plus que net. Elle sortit une à une les lames jusqu'à remarquer que l'une d'entre elle avait quelques traces humides.
- Je crois que celui-ci à servi très récemment.

Certes toute trace intéressante quand à leur agresseur devait avoir disparu, mais il tenait peut-être là leur arme du crime. Sam interpella un des experts en scène de crime.
- Vous pouvez faire aussi quelques clichés de la cuisine s'il vous plait?

Montrant le set de couteau, et la cafetière sur le plan de travail. Elle prépara alors un nouveau sachet pour le couteau, et commença ses notes tandis que le gars faisait ses photos.
Elle sortit alors le couteau en question et le posa à plat sur la table à côté des autres pour un nouveau cliché, avant de l'emballer.

- Si vous voulez bien relever les empreintes sur la cafetière aussi.

C'était peut-être inutile avec le mug, mais au cas où...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fbi-fr.net
Cedric MacMilliam
Pipelette!
Pipelette!
avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 17/08/2008
Age : 32
Localisation : Los Angeles

MessageSujet: Re: Woodland Hills [Villa Noha]   Sam 7 Fév - 9:52

Ah ouais, en effet, il couvait vraiment un sale truc s'il avait raté l'odeur si bien présente de la javel, super, il ne lui manquait plus que ça. Cedric laissa donc son équipière trouver d'où provenait l'odeur et ne manqua pas de ressortir les couteaux auxquelles il avait vaguement jeté un oeil. Bah voilà, ils tombaient sur un truc plus qu'intéressant. Bon s'il avait fait trempette dans de la javel, ils ne trouveraient rien d'intéressant au niveau des empruntes, mais c'était toujours une bonne chose de trouver l'arme du crime, si c'était l'arme du crime, bien évidement.

L'officier du SWAT regarda sa collègue faire son boulot, alors qu'il donnait au concerné le mug qu'il avait trouvé, au final, ça allait beaucoup plus vite qu'il ne l'aurait pensé, enfin pour l'instant. Ce qui n'était pas une mauvaise chose, c'était quand même bien rare d'avoir autant d'indice en une fois. Les deux inspecteurs firent encore un tour consciencieux de la baraque, juste pour bien s'assurer qu'il n'oubliait rien, mais l'assassin ne semblait pas s'être étalé plus que cela, ça aurait été quand même un peu trop beau aussi!

Ils se retrouvèrent alors dans le hall de la maison, tandis que l'équipe scientifique reprenait la main pour la suite des opérations, ils n'avaient plus grand chose à faire ici pour l'instant. MacMilliam enlevait ses gants en latex, tout en portant son attention sur son équipière.


- Plus qu'à attendre les résultats maintenant, je pense qu'on peut rentrer au bercail.


L'homme recula d'un pas, alors que le légiste et son assistant embarquait le corps à la morgue du central.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam Carter
Pipelette!
Pipelette!
avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 12/08/2008
Age : 46
Localisation : IloveL.A.

MessageSujet: Re: Woodland Hills [Villa Noha]   Sam 7 Fév - 15:51

Le reste de leur explorations ne donna pas grand chose. Mais ce qu'ils avaient collecté était déjà un bon début et les relevés de l'unité scientifiques devraient faire le reste.

Les deux collègues se retrouvaient dans le hall prêts à mettre les bouts quand le propriétaire des lieux quittait pour la dernière fois sa propriété. Sam s'écarta également suivant des yeux le brancard qui s'éloignait.

- Quel gâchis! Lâcha-t-elle dépitée.

C'était toujours quelque chose pour elle de se dire que tout pouvait finir d'une seconde à l'autre pour une raison ou une autre. Côtoyer ainsi presque au quotidien la mort, rien à redire elle ne s'y ferait jamais.
Et tant mieux dans un sens...

Du même coup, la phrase de son coéquipier mit un temps à faire écho dans son cerveau plutôt fatigué et qui décompressait un peu après cette étude méthodique des lieux.

- Oui! Fit-elle plus enjouée qu'elle ne l'aurait voulu, en regardant Cedric. Je ne serai pas fâchée de débaucher enfin.

Tout en parlant, elle venait de se débarrasser de ses gants, et jeta un oeil à sa montre. Extra, le temps de rentrer, et il leur faudrait un bon moment pour ça, en ce qui concernait Sam, ça ferait plus de 24h qu'elle était debout.

Attendant que le légiste ait pris un peu de distance, elle prit la direction de la sortie. Dehors les curieux étaient nombreux et une certaine clameur monta en découvrant le brancard.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fbi-fr.net
Cedric MacMilliam
Pipelette!
Pipelette!
avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 17/08/2008
Age : 32
Localisation : Los Angeles

MessageSujet: Re: Woodland Hills [Villa Noha]   Sam 7 Fév - 17:02

Cedric n'écouta d'une oreille la remarque de son équipière quand le corps de la victime passa devant lui. Fallait bien l'avouer, il était un peu blasé de tout ça, pas que ça ne lui faisait plus rien, mais il c'était construit une carapace contre ce genre de situation. Ce qui le touchait encore pas mal, c'était évidement quand il perdait un équipier, là, ça n'avait évidement plus rien à voir.

Il lui posa doucement une main sur l'épaule, alors qu'il venait de jeter ses gants dans une poubelle prévue à cet effet, elle ne devait pas prendre cela trop à coeur, où elle ne finirait jamais très vieille dans ce métier. Puis elle percuta enfin à sa phrase et sembla plus qu'heureuse de pouvoir mettre les voiles, ce qui était totalement compréhensible. Lui était dans le même état.


- M'en parle pas! Fit-il avec un petit sourire en coin à son adresse. Ils étaient sur la même longueur d'onde à ce moment.

Sortant de la bâtisse, l'officier du SWAT ne manqua pas, comme à peu près tous les flics dans les parages, les badauds qui avaient prit place derrière les bandes jaunes, pour voir ce qu'il pouvait bien se passer à l'intérieur. L'agent poussa un soupir d'agacement à la clameur qui monta alors que le corps était installé dans l'ambulance. Qu'est-ce qu'il ne donnerait pas pouvoir leur biller dedans à ces gens, ça c'était un truc qu'il ne supportait pas et qu'il ne supporterait sans doute jamais!

Comme si les gens n'avaient que ça à faire d'assister au malheur des autres et d'en prendre assurément plaisir! Qu'ils se louent des films d'horreur au lieu de venir emmerder leur semblable! Ah oui, ça le mettait en rogne. D'ailleurs, sans préavis, il fit un tout droit du côté des badauds et son regard noir expliquait clairement ses attentions. Ils allaient en prendre pour leur grade.

- Circulez messieurs, dames, y a rien à voir! Tout en faisant un geste de la main pour leur montrer de foutre le camp. Pire que des mouches ! Et son ton était pour le moins agressif, manquerait plus que quelqu'un lui en fasse la remarque et il lui gueulerait dessus, juste pour se défouler un coup.

Décidément, il supportait de moins en moins l'être humain. Les badauds quand à eux, le regardèrent de travers, certains un peu choqué de se faire agresser de si bon matin, alors qu'un peu d'action se faisait dans le quartier, mais la plupart la fermèrent et rentrèrent chez eux, après avoir croisé le regard plus que noir de l'officier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam Carter
Pipelette!
Pipelette!
avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 12/08/2008
Age : 46
Localisation : IloveL.A.

MessageSujet: Re: Woodland Hills [Villa Noha]   Sam 7 Fév - 20:25

Sam avait bien senti la main qui se voulait réconfortante sur son épaule. Elle se tourna légèrement vers son coéquipier et lui lança un petit sourire triste en guise de remerciement.
A l'inverse de son collègue qui semblait relativement impassible en facade, elle avait plus pour habitude d'extérioriser ce genre de chose. Elle ne s'y ferait jamais, mais plus ça allait et plus ça la révoltait la confortant dans sa vocation de flic.

Elle fut en revanche ravie de voir que Cedric était aussi enclin à quitter les lieux à présent. Ils sortirent de la maison, et là son coéquipier péta légèrement un câble vociférant sur les curieux amassés plus loin.
Sam fit une petite moue à l'adresse des deux CSI qui cherchaient chez elle une explication à cet énervement soudain.

- La nuit a été un peu trop longue, je crois!

Même si à la décharge du SWAT, il était vrai que c'était un rien pénible cette curiosité mal placée. Ils auraient mieux fait d'être un peu plus attentifs avant, ils auraient peut-être été en mesure de retrouver leur témoin, qui en l'occurrence était même leur meurtrière!

Sam embraya vers la voiture, et rattrapa son collègue.

- Alors comme ça tu deviens grognon quand tu es fatigué? Noté! Fit-elle en lui lançant un petit clin d'oeil.

Elle cherchait juste à le calmer un peu. Rien de méchant bien sûr.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fbi-fr.net
Cedric MacMilliam
Pipelette!
Pipelette!
avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 17/08/2008
Age : 32
Localisation : Los Angeles

MessageSujet: Re: Woodland Hills [Villa Noha]   Sam 7 Fév - 21:26

Cedric avait suivi du regard un ou deux jeunes qui semblaient presque prêt à venir le chercher juste pour le fun. Ouais, qu'ils essayent, il le sentirait passer, foi d'irlandais! Bref, quand cette bande de rapace avait enfin mis les voiles, l'officier du SWAT se rendit vers la voiture, où sa collègue ne manqua pas de le rejoindre bien rapidement, tout en tentant de le taquiner.

Il lui jeta un regard moins noir qu'aux badauds, mais noir quand même.


- Je ne supporte juste pas ce genre de connards.

Euh oui, en effet, il ne mâchait pas ses mots, mais bon, c'était son caractère aussi.

- Y a des jours où j'utiliserais bien la manière forte, juste pour leur apprendre... ça leur donnerait leur dose de sang comme ça.

Hum... MacMilliam lâcha un long soupire, bien frustré, avant de reprendre une grande bouffée d'air frais et de se glisser à l'intérieur du véhicule, tout en fermant la porte de manière un peu violente. Il posa ses deux mains sur le volant et regarda à nouveau sa collègue, qui devait franchement se demander ce qu'elle foutait avec un taré pareil.


- Mais t'as raison, le manque de sommeil, ça me réussit pas non plus!
Il était un peu plus irritable facilement dans ce genre de moment, quoi.

Ca lui arrivait aussi de tenter d'apaiser tout seul ses coups de chauffe, après tout, la pauvre Sam n'y était pour rien. Bien qu'elle devait commencer à avoir un peu l'habitude avec lui... valait mieux d'un côté, il ne changerait pas, ni pour elle, ni pour personne d'autre d'ailleurs. Quand son équipière fut prête à partir, il mit les gaz, direction le Central et le pointage, à moins qu'une autre tuile ne leur tombe dessus sur le chemin.

Avec leur bol...


Arrow Central


Dernière édition par Cedric MacMilliam le Dim 8 Fév - 12:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Woodland Hills [Villa Noha]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Woodland Hills [Villa Noha]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Villa Belza, de Bernadette Pécassou-Camébrac
» 1937 - La Villa Maritime, Céline
» où trouver le dipbrow d'anastasia berverly hills ?
» Anastasia Beverly Hills chez Planet Parfum (Belgique, Luxembourg)
» anastasia beverly hills

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L.A. Rescue :: Los Angeles :: Les quartiers-
Sauter vers: