La Cité des Anges est à feux et à sang. A vous de choisir votre camp! Bon jeu!
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vestiaires

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Cedric MacMilliam
Pipelette!
Pipelette!
avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 17/08/2008
Age : 32
Localisation : Los Angeles

MessageSujet: Vestiaires   Mer 20 Aoû - 16:30

Arrow Home via Cimetière

L'officier du SWAT était arrivé complètement trempé au central, l'aprem avait été aussi pénible qu'il avait pu l'imaginer, il n'était pas fâché que cela soit fini d'un côté.

Maintenant, il n'aspirait qu'a une chose à l'instant, une bouteille de whisky, se changer, mettre des habits plus confort et... aller se défouler en salle de sport pourquoi pas? Quoique... le briefing pour la soirée allait bientôt démarrer et il paraissait qu'il avait un rendez-vous avec... un psy? Arg... tout ça parce qu'il avait perdu des hommes, il n'était pas dérangé pour autant. Ok, ce n’était pas agréable, il souffrait de la perte d'un de ses agents en particulier, mais ça ne l'empêcherait pas de bosser correctement.

Et alors qu'il refermait son casier, après avoir passer un pull avec les lettres du SWAT sur le col et un treilli, il remarqua qu'une jeune femme s'avançait vers lui d'un pas décidé et ne manqua pas de lâcher un petit sourire... le big boss avait décidé de lui coller une des dernières recrues dans les pattes, comme s'il n'avait que ça à faire, surtout que ce n'était qu'un simple inspecteur, pas un agent de son service.


- Carter... que se passe-t-il?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam Carter
Pipelette!
Pipelette!
avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 12/08/2008
Age : 46
Localisation : IloveL.A.

MessageSujet: Re: Vestiaires   Mer 20 Aoû - 16:52

***/!\*** Premier Post ***/!\***

Sam était arrivé au Central depuis presque une heure. Il faut dire que quand elle était de service de nuit, elle n'avait pas grand chose à faire de ses journées, ne connaissant pas encore très bien la ville, et surtout n'y ayant pas trop de contacts encore. Et par dessus le marché le temps n'était pas des plus cléments, ce qui était plutôt rare dans la cité des Anges, surtout en cette saison.

Elle était donc dans les locaux depuis un moment, et était prête à prendre son service. Il ne manquait plus que son collègue. Elle venait de voir le chef, et avait eu une bonne nouvelle, enfin pour elle. Pour son collègue, ça ne serait qu'une mauvaise de plus, assurément!

Rejoignant les vestiaires, elle eut un sourire pour elle-même se remémorant l'épisode juste avant avec le chef. Quinze jours qu'elle était en équipe avec ce gars du SWAT, un vrai record à ce qu'il parait! Certes, il était un peu curieux et parfois dur à suivre, mais c'était un chic type sous sa carapace, elle en était convaincue.

Elle poussa la porte du vestiaire sans trop de ménagement et le trouva comme prévu face à elle.

- Salut.

Elle plissa le nez avec une petite moue à sa question. Dommage de rentrer ainsi dans le vif du sujet. Enfin, en même temps ce serait fait!
- Je sors du bureau du chef, et j'ai une mauvaise nouvelle pour toi... Elle marqua une pause, elle venait de se souvenir qu'il revenait de l'enterrement de sa collègue! Argh! Elle devinait déjà dans quelle humeur de chien galeux il devait être. On va avoir de la compagnie quelques temps... une civile. Et j'ai essayé de dissuader le chef, Se doutant que l'homme du SWAT allait objecter. ... il n'a rien voulu savoir.

Elle se garda pour l'instant de lui dire que c'était sa tante. Soit il lui demandait plus de détails, soit il le saurait bien assez tôt!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fbi-fr.net
Cedric MacMilliam
Pipelette!
Pipelette!
avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 17/08/2008
Age : 32
Localisation : Los Angeles

MessageSujet: Re: Vestiaires   Mer 20 Aoû - 17:01

Si Sam voulait faire la conversation, Cedric n'était absolument pas d'humeur, c'est vrai qu'il avait espérer avoir la paix pour au moins une petite demi-heure, mais il semblait que non. Il observa la jeune femme et fronça nettement les sourcils quand elle lui précisa qu'elle avait une mauvaise nouvelle à lui faire part. Qu'est-ce qui pouvait être pire que d'avoir enterré une amie le jour même? La réponse ne tarda pas à venir et manqua de clouer l'officier sur place.

- Une... civile?

Oulha, qu'est-ce que c'était encore que ce délire!?

- Qu'est-ce qu'un civil vient faire ici? C'est quoi cette histoire encore?


Ce n'était pas qu'il n'était pas content, mais disons qu'il était de toute façon d'une humeur noire et Carter venait de lui annoncer un truc qui n'était pas prêt de le mettre de meilleur humeur, ça c'était certain! Comme s'ils n'avaient pas déjà assez à faire, voilà qu'ils allaient devoir jouer au baby-sitter. Il enrageait, au final... il aurait du prendre ce congé que tout le monde lui disait de prendre depuis la mort de sa collègue, oui là, pour le coup, il regrettait presque de s'être entêté à vouloir rester actif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam Carter
Pipelette!
Pipelette!
avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 12/08/2008
Age : 46
Localisation : IloveL.A.

MessageSujet: Re: Vestiaires   Mer 20 Aoû - 17:19

Sa nouvelle eut effectivement l'effet escompté! Arf! Dix contre un qu'ils étaient partis pour un service de merde avec un début pareil.
Sam dodelina
(oui, je dodeline! Parfaitement je dodeline!) un peu de la tête cherchant la meilleure façon - si elle existait - de lui annoncer la chose. Elle se lança, forcée contrainte.
- Une écrivain dont le prochain roman doit se passer à L.A. Elle a besoin de se documenter.

Elle avait d'ailleurs été la première surprise lorsque le chef le lui avait annoncé. Sans doute sa tante n'avait plus pensé qu'elle était à présent à L.A. Peut-être l'information n'avait-elle pas encore fait le tour de la grande famille.
Mais visiblement cela n'avait pas échappé au chef! Hélas, dans un sens... C'est que la notoriété de la romancière n'était plus à faire. Et d'une façon ou d'une autre elle arrivait toujours à ses fins tant elle connaissait de monde - et de beau monde! - dans tous les milieux. La requête venait directement du gouverneur Schwarzenegger! Pensez donc!

Bref, Sam se doutait que Cedric, lui le verrait du plus mauvais oeil, et pour tout dire Sam n'aimait pas non plus trop se balader avec un civil en service. C'était un risque de plus pour tout le monde, cette histoire.

- Et je n'aime pas plus ça que toi... Grimaçant une nouvelle fois, elle ajouta. D'ailleurs, on doit aller la chercher à LAX. Elle regarda sa montre. Ouais, vue l'heure, le temps d'y aller...

Oh, qu'il n'allait pas aimer ça!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fbi-fr.net
Cedric MacMilliam
Pipelette!
Pipelette!
avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 17/08/2008
Age : 32
Localisation : Los Angeles

MessageSujet: Re: Vestiaires   Mer 20 Aoû - 17:31

Cedric resta quelques instants, muet à la réponse de Carter. Le calme avant la tempête, comme on dit. Une écrivaine, tiens-donc.

- Ouais et qu'est ce que ça peut bien me foutre qu'elle ait besoin de se documenter? Elle ne peut pas faire comme tout le monde est allé à la bibliothèque? Plutôt que d'emmerder ceux qui travaillent non?

Dire qu'il n'était pas content n'était pas très loin de la vérité. Et quand il était sur les nerfs, il ne réfléchissait plus vraiment à ce qu'il disait. De toute façon, Sam avait sûrement déjà eu droit à le voir dans une humeur massacrante, quoique cette fois-ci, c'était bien pire qu'avant, ce qu'il avait vécu depuis ces dernière 48 heures n'y étaient pas non plus anodin.

Au moins sa coéquipière était d'accord pour dire qu'elle n'aimait pas ça, d'un côté, le contraire aurait été choquant, mais la suite de ce qu'elle avait à lui dire l'enragea encore plus.


- Ah parce qu'en plus MADAME ne peut pas se déplacer toute seule!? Faut qu'on joue aux taximan?
Il fronça sérieusement les sourcils. Je vais aller dire deux mots au chef moi et il va aller la chercher tout seul son écrivaine, j'ai autre chose à foutre de ma soirée! Bordel. Et BAM! La porte du casier venait de s'écraser contre le support métallique, il y était allé un peu fort pour fermer cette porte, mais mieux valait que son agressivité se reporte sur quelque chose d'inanimé.

Ah oui, il n’était pas content, son sang n'avait fait qu'un tour et tout en parlant, il avait commencé à marcher pour sortir du vestiaire, tout en maugréant quelques insultes à peine audible, mais bien présente, à l'encontre de tout ce qui arrivait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam Carter
Pipelette!
Pipelette!
avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 12/08/2008
Age : 46
Localisation : IloveL.A.

MessageSujet: Re: Vestiaires   Mer 20 Aoû - 17:46

Im-pa-ra-ble! Sam avait senti la tempête arriver, et elle était bien là. Vrai qu'après le début de journée de son coéquipier, elle pouvait comprendre dans un sens. D'ailleurs s'il ne s'était pas s'agit de sa tante, elle aurait lourdement insisté pour éviter la chose! Assurément!

Mais elle s'y était soumise, même si pour le coup les arguments de Cedric tenaient la route. Elle allait tenter de le calmer un peu, étant restée passive pendant sa crise. Elle grimaça, anticipant le claquement du casier. Et le regardait partir comme une furie, s'apprêtant à lui emboiter le pas quand elle reconnu la silhouette du chef! Argh!

Pour la discrétion, il pouvait repasser! Ca allait barder!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fbi-fr.net
Dave Starsky
Futur Bavard
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 12/08/2008

MessageSujet: Re: Vestiaires   Mer 20 Aoû - 18:09

***** Premier Post ou comment rentrer dans le lard vif du sujet! *****

Dave était dans la place depuis le matin même 5h, et sa journée, pourtant déjà bien remplie, était loin d'être terminée. Il n'était pas très tard encore pour lui, mais il avait un dîner officiel le soir même, aussi était-il en partance.
Comme à son habitude, il aimait à faire un petit tour dans le Central pour sonder un peu les troupes et mobiliser les bonnes volontés avant de partir. Il passait du côté des vestiaires quand il entendit que quelqu'un qu'il croyait ne trop reconnaître parlait un rien fort... Ahum...

Il revint alors sur ces pas pour voir quel était le problème, même si il en avait déjà sa petite idée. Oui, il sortait d'un entretien avec... oui, la petite Carter. Bonne recrue à priori, ils avaient fait le bon choix sur ce coup...
Bref, MacMilliam, une toute autre affaire, celui-ci, heureusement qu'il était efficace!

Une porte claqua le faisant presque sursauter. L'homme se renfrogna quelque peu, et se planta sur la route de son officier du SWAT, visiblement en rogne à la façon dont il jurait.

- Justement Lieutenant, si vous voulez allez à ma place au dîner du Maire, j'irai avec plaisir chercher Madame Fletcher à l'aéroport!

Le ton n'avait rien d'aimable, d'autant qu'il se sentait un rien en position d'infériorité devant l'imposante stature de son subordonné, surtout quand il le savait en rage. Mais son autorité naturelle faisait merveille en général, d'autant que là, selon lui, il avait eu l'argument massue. Oui, franchement, aller se promener à LAX plutôt que se retrouver au milieu d'une colonie de pingouins endimanchés, il n'y avait pas photo pour lui!

Mais devant l'air qui lui semblait pour l'instant peu convaincu de l'homme, il ne lui laissa pas le temps de répliquer.

- Et je serais curieux de savoir ce que vous avez de mieux à faire que d'exécuter prestement un ordre direct qu'on vous a donné! Hum?

Alors c'était quoi les deux mots qu'il avait à lui dire? "Bien, chef."?! Y'avait plutôt intérêt!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cedric MacMilliam
Pipelette!
Pipelette!
avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 17/08/2008
Age : 32
Localisation : Los Angeles

MessageSujet: Re: Vestiaires   Mer 20 Aoû - 18:31

Cedric pilla net quand il se retrouva nez à nez avec le boss, qu'il allait justement voir. Et ce n'était pas parce qu'il venait d'être surpris dans un accès de rage, que sa colère s'éstompa d'un coup. La non, il ne pouvait pas se calmer tout de suite, ça le mettait hors de lui de devoir s'occuper d'un civil qui n'avait strictement rien à faire ici, dans SES pattes en tous les cas.

Bon c'était couillon de s'être fait chopé comme ça, sur qu'il pouvait passer un mauvais quart d'heure, car il connaissait bien assez son patron pour savoir que quand lui aussi décidait de mettre de l'ordre, ça pouvait faire mal. Mais bon, MacMilliam était pas dans un état de réel raisonnement, par contre il était clair et net que jamais il ne porterait la main sur son chef, pas fou à ce point le mec quand même.
Il lui proposa alors de le remplacer pour aller voir le maire, le flic fit une moue de dégout, c'était tout aussi pompant que d'aller chercher l'écrivaine à l'aéroport.


- Sans façon, patron.


Sur qu'il n'y tenait absolument pas et que pour le coup, il compatissait, même si rien ne transparaissait. Il n'eut que le temps de dire ces quelques mots que Starsky repartait à la charge, lui faisant remarquer qu'il n'avait pas vraiment le choix, après tout, on ne désobéissait pas à un ordre direct... pourtant, il trouverait surement à redire, son caractère d'irlandais n'y était pas étrangé.


- Je ne suis pas un baby-sitter... surtout pas pour une civile qui risque de mettre la vie de ma coéquipière, des autres et la mienne en danger, plus qu'on ne l'est déjà, chef.

Oulha... il y a allait sûrement un peu fort, mais disons qu'il n'avait pas digérer ce qui c'était passé quelques jours plus tôt et que l'enterrement de l'après-midi n'aidait en rien à ce qui se passait maintenant. Et en plus, il avait une enquête à mener, car ce n'était pas normal qu'ils aient été attendu lors de cette descente... quelqu'un avait craché le morceau, il en était quasiment sure.

Bref, quoi qu'il en soit, Cedric sentait qu'il allait se faire remettre en place, propre en ordre. Tant pis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dave Starsky
Futur Bavard
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 12/08/2008

MessageSujet: Re: Vestiaires   Mer 20 Aoû - 20:08

Dave eut la bonne surprise de voir un MacMilliam moins vindicatif qu'il ne semblait dans ses propos quelques secondes plus tôt. Il faisait profil bas, et c'était sans doute mieux pour lui.
Cependant, fidèle à lui-même il trouva tout de même à redire quand au fait de se coltiner une civile sur le terrain. Dans un sens, il comprenait, mais il y avait certaine faveur que même un chef de la Police devait accorder, et cette Madame Fletcher en faisait partie. Point barre!

En même temps, si son officier n'avait rien vu à y redire, il se serait inquiété lui-même. Du coup, il le rassura.

- Je vous accorde que ce n'est pas l'idéal, pourtant vous allez faire en sorte que tout se passe au mieux quitte à vous occuper de la circulation et des chiens écrasés pendant un temps.

Bon, il se doutait que ce n'était pas ça que l'écrivain venait chercher. Mais il savait aussi que MacMilliam, pas plus que sa coéquipière ne se cantonneraient à du menu fretin s'ils avaient l'occasion de débusquer un requin.
Cherchant tout de même à clore le débat, il se déporta sur le côté pour avoir Sam en point de mire.

- Et Carter, je compte sur vous pour faire le médiateur entre votre tante et cette grande autruche énergumène ombrageux. Ok?!

Il lui envoya un sourire maison, puis leva les yeux vers l'officier du SWAT en reprenant un oeil faussement noir, mais de rigueur tout de même. Et sans plus de cérémonial, il mit les bouts, en lâchant.
- Sur ce... bonne soirée à tous.

Quelques collègues le saluèrent et il disparut à ses devoirs.

Arrow City Hall via son domicile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cedric MacMilliam
Pipelette!
Pipelette!
avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 17/08/2008
Age : 32
Localisation : Los Angeles

MessageSujet: Re: Vestiaires   Mer 20 Aoû - 20:27

Cedric aurait pu être étonné de ne pas avoir eu droit à plus de... "sermon". Il n'y était pas allé avec le dos de la cuillère en parlant à Starsky, non, il avait été agressif au possible, même s'il mesurait ses paroles, il n'arrivait pas à mesurer son humeur. Il fit une moue quand il parla de la circulation et des chiens écrasés... ouais c'est ça... en plus de se coltiner un civil, il allait encore plus perdre son temps sur des conneries. L'officier resta tout à fait silencieux, mais tout dans son attitude montrait bien qu'il était loin d'apprécier les dires du patron, que ce soit de l'humour ou pas.

La suite le laissa dans une certaine perplexité, Fletcher était... la tante de Sam!? Oh merde... il allait en plus devoir se coltiner des retrouvailles familiales, pas ça, par pitié. Ah non, il n'était vraiment pas chaud pour un truc pareil et tourna la tête en direction de Carter, pour un regard noir des plus... détonnant, avant de voir que le boss avait reporté son attention sur lui, un regard tout aussi noir que le sien. C'est bon... il allait l'exécuter cet ordre à la ***!

Energumène ombrageux? Ouais... et alors!!?

Petit salut d'usage pourtant quand celui-ci partit, avant de refaire face à Sam, le regard toujours aussi noir.


- Je comprends mieux pourquoi on se coltine cette... mission! Je dois être maudit... grogna-t-il avant de retourner vers son casier et d'ouvrir la porte d'un coup sec, pour en sortir sa veste de flic, attraper son automatique qu'il accrocha à sa ceinture et enfonça une casquette sur sa tête, tout en continuant de maugréer quelques mots incompréhensible pour le commun des mortels.

Puis refermant le casier tout aussi violement que tout à l'heure, pas à dire ça défoulait, il fit face à Sam, prêt à partir, puisqu'il le fallait.


- Go!

Et elle avait intérêt à suivre, il ne l'attendrait pas... en tout cas pas avant d'avoir atteint la voiture et il mit les voiles. Plus vite ça serait fait, plus vite il passerait à autre chose.

Arrow Babby-sitting time... arg!


Dernière édition par Cedric MacMilliam le Mer 20 Aoû - 21:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam Carter
Pipelette!
Pipelette!
avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 12/08/2008
Age : 46
Localisation : IloveL.A.

MessageSujet: Re: Vestiaires   Mer 20 Aoû - 20:57

Sam était restée un rien en retrait pendant l'altercation entre le chef et son coéquipier. Elle en prendrait pour son grade à son tour, ce serait bien suffisant. D'ailleurs elle blêmit quelque peu quand son chef lâcha son lien de parenté avec la chère civile qu'ils allaient convoyer. Bon ça, au moins, c'était fait.

Elle tenta un sourire peu convaincu en réponse à celui du son chef. Oui, c'est ça, médiatrice, ça lui allait comme un gant. Arf! Et un médiateur entre elle et Cedric, y'avait quelque part? Parce que là, d'un coup ça lui irait parfaitement!
Starsky parti, elle redoutait... ce regard que son coéquipier lui lança et qui voulait tout dire. Elle allait amorcé une tentative d'explication quand il prit la parole. Bon, bah voilà c'était bouclé! Comme si elle y pouvait quelque chose. Elle n'avait rien demandé non plus, hein?! Pfiou!

A part ça, elle ne lui en voulait pas outre mesure. Déjà en temps normal, ça n'aurait pas été la joie cette mission, mais elle concevait aisément que le contexte n'y aidait pas. Des obsèques mettent rarement les gens dans les meilleures dispositions.

Après un temps, Sam tenta un :

- Je... Mais la porte du casier se ferma une nouvelle fois avec tant d'entrain qu'elle préféra ne pas se risquer à une quelconque tentative de défense. Inutile.

Le regard qu'il lui lança ensuite en donnant le signal de départ était guère plus avenant, du coup elle lui emboita le pas prestement sans plus rien ajouter. A quoi bon en même temps...

Arrow LAX Airport

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fbi-fr.net
Sam Carter
Pipelette!
Pipelette!
avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 12/08/2008
Age : 46
Localisation : IloveL.A.

MessageSujet: Re: Vestiaires   Dim 8 Fév - 9:40

Arrow Scène de crime de bon matin

Sam n'aspirait qu'à une chose à présent, vite rentrer! Si elle n'avait pas cherché à faire la conversation pendant le trajet, Cedric pas plus. Signe pour elle qu'il devait toujours être d'une humeur de chien galeux. Elle ne se sentait pas en état pour arranger les choses, alors préférait ne rien faire au final.

Les deux collègues abandonnèrent la voiture au parking pour rejoindre les vestiaires. Sam salua sans excès quelques collègues qui prenaient leur service, mais à cette heure de la matinée, la quasi totalité des collègues étaient déjà sur le tas.
Le vestiaire était désert ou presque. On entendait juste une discussion animée, mais joyeuse dans une autre travée un peu plus loin. Sam vit un tout droit jusqu'à son casier.

- J'ai pas noté, on reprend à quelle heure? Fit-elle à l'adresse de Cedric sur un ton plutôt neutre.

Selon, ils pourraient toujours voir à décaler leur reprise de service, mais c'était risqué de perdre encore une heure de sommeil si ça leur était refusé.

_________________


Dernière édition par Sam Carter le Dim 8 Fév - 13:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fbi-fr.net
Cedric MacMilliam
Pipelette!
Pipelette!
avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 17/08/2008
Age : 32
Localisation : Los Angeles

MessageSujet: Re: Vestiaires   Dim 8 Fév - 12:59

Arrow Crime scene

Le voyage c'était donc déroulé le plus silencieusement possible, Cedric se concentrant plus sur sa conduite que sur le reste, il se calmait gentiment. Un peu trop soupe au lait parfois quand même, c'est ce qui lui valait entre autre, ses blâmes. Mais ça ne serait sûrement pas dans ses habitudes d'aller prendre des cours qui permettaient de gérer sa colère.

Les deux agents montèrent aux vestiaires pour se changer, pas à dire, l'officier du SWAT était quand même content d'avoir fini le service pour la journée... enfin matinée plutôt, car il lui semblait qu'ils devaient revenir au central vers les 14h00. D'ailleurs, alors qu'il y pensait, tout en ouvrant son casier, sa collègue lui demanda l'heure à laquelle ils devaient revenir dans le coin.


- 14h00 me semble... Voyant l'heure à l'horloge du vestiaire, MacMilliam fit une légère moue, ça ne lui servirait pas à grand chose de rentrer chez lui. Il risquait d'aller squatter un des canapés de la salle de repos pour piquer un somme.

L'homme ne prêta pas plus attention que cela à la discussion animée qui se passait un peu plus loin dans la salle, il enleva sa veste et la plaça dans le box métallique.


- Tu comptes rentrer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam Carter
Pipelette!
Pipelette!
avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 12/08/2008
Age : 46
Localisation : IloveL.A.

MessageSujet: Re: Vestiaires   Dim 8 Fév - 14:21

Sam sortait le chargeur de son arme pour le vérifier et remettre tout en ordre pour sa reprise de service quand la réponse de Cedric se fit. Il tiqua un instant, et recula d'un pas pour l'avoir dans son axe de vision, caché au départ par la porte du vestiaire métallique.
- Tu plaisantes, là, bien sûr?

Et le pire, c'est qu'elle savait qu'il y avait peu de chance pour ça. Même si elle avait noté qu'il s'était largement calmé pendant leur trajet retour.

Du même coup, sa question qui tomba était parfaitement légitime. Mais avait-elle vraiment le choix? Il lui fallait rentrer de toute façon. Une douche et un endroit calme pour dormir, c'était le minimum, voilà ce qu'il lui fallait, et pas sûr que ce soit possible au Central. Il ne fallait pas rêver.
Et puis, il y avait aussi Phoenix, le chat, qu'il fallait nourrir.

- Oui, je dois repasser par chez moi.

Ne s'étendant pas plus sur ses obligations. Elle nota alors qu'elle ne savait guère plus sur sa vie à lui. Mais il ne semblait pas plus irrité que ça.

Mais bref, vu le temps de trajet entre le Central et chez elle, il était clair qu'elle n'allait pas dormir longtemps, voir pas dormir du tout!
Job à la con!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fbi-fr.net
Cedric MacMilliam
Pipelette!
Pipelette!
avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 17/08/2008
Age : 32
Localisation : Los Angeles

MessageSujet: Re: Vestiaires   Dim 8 Fév - 14:40

Sa collègue ne semblait pas apprécier ce qu'il venait de dire et il la comprenait parfaitement. Vu l'heure et dépendamment de l'endroit où elle vivait, elle n'aurait pas beaucoup de temps pour se reposer. Il fit une moue un peu embêté alors qu'elle lui demandait s'il rigolait.

- Pas vraiment non... mais si ça peut te consoler, sache que ça ne m'arrange pas plus que toi.
Le tout accompagné d'un petit sourire. Mais non, il n'essayait pas de se rattraper de son coup de chauffe, juste lui faire comprendre qu'ils étaient tous dans le même bain.

Cedric enleva son arme de son holster pour la contrôler, tout en attendant une réponse de la jeune femme, qui ne manqua pas de tomber bien vite. Elle devait rentrer chez elle... pas de bol.


- Oh... et tu n'as aucun moyen de te soustraire à tes obligations?

Car si elle devait rentrer, c'est bien qu'elle avait des choses à faire... le repas pour son fils? Voir son compagnon? Qu'importe, ça semblait important en tous les cas. Tout dépendait de ce qu'étaient ses obligations, peut-être qu'elle trouverait un moyen de demander à quelqu'un de le faire pour elle. Mais bref, il s'aventurait trop sur un terrain inconnu et arrêta d'y penser.

Il s'assit sur le banc en face des casiers et défit ses chaussures, enleva les chaussettes et rangea à nouveau tout avec sa veste, puis enleva tout ses hauts et attrapa une serviette et un gel douche. Signe qu'il allait assurément passer par la "salle de bain" du central, ensuite, il irait piquer un somme. Loin d'être pudique, il n'était absolument pas gêné d'avoir Sam un peu plus loin, après tout, depuis le temps, il en avait prit l'habitude, à force de vivre le plus souvent au Central que chez lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stella Bonasera
Futur Bavard
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: Vestiaires   Dim 8 Fév - 15:06

    Stella Bonasera arrive dans les vestiaires pour se changer. Elle vient d’être le cobaye d’une moufette. Cannes de jus de tomates dans un sac, elle se rend à sa case en lançant un soupire de découragement. Pourquoi fallait-il que ce soit elle qui se fasse arroser par une moufette?! Elle a « beaucoup » de chance dans la vie cette dame, non?!

    Ouvrant sa case, elle sort des vêtements propres. C’est bien beau prendre sa douche, mais elle n’est certainement pas pour remettre les mêmes vêtements sinon où serait l’utilité de se laver?!
    Bref, elle avance tranquillement pour se rendre aux douches quand elle voit Cédric.


  • Pas un seul mot stp!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam Carter
Pipelette!
Pipelette!
avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 12/08/2008
Age : 46
Localisation : IloveL.A.

MessageSujet: Re: Vestiaires   Dim 8 Fév - 15:17

[HRP Des moufettes en Californie du sud?! Really?! Suspect]

Sam refermait son casier quand Cedric lui demanda si elle n'avait pas moyen de faire autrement. En fait pas vraiment, vu qu'elle ne connaissait pas encore trop de monde pour la dépanner. Et puis pour tout dire, avec le temps, la promiscuité lui coutait un peu. Elle avait assez donné dans ce domaine avec l'armée, ça allait bien...

Ce qui à voir comment son coéquipier de déloquait devant elle, ne le gênait visiblement pas pour sa part!
Elle allait donc lui répondre quand une odeur vint littéralement foudroyer Sam. Une jeune femme venait de faire irruption dans le vestiaire -venant d'on ne sait où (sic!)- et elle avait plus que sans doute fait une mauvaise rencontre.

Sam se recula d'instinct pour la laisser prendre ses affaires dans le casier voisin, et regarda la scène plus qu'intriguée, alors que la nouvelle venue mettait en garde son coéquipier. Ce qui ne manqua pas de la faire sourire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fbi-fr.net
Cedric MacMilliam
Pipelette!
Pipelette!
avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 17/08/2008
Age : 32
Localisation : Los Angeles

MessageSujet: Re: Vestiaires   Dim 8 Fév - 16:12

[HRP: Sur tout le continent Américain que c'est écrit sur Wiki. xd!]

Cedric, portant dans une main son gel douche, avec le linge pendu sur son avant-bras, attendait une réponse de sa collègue. Elle ne semblait pas franchement emballée de rester au QG non plus... il lui sembla qu'elle allait d'ailleurs dire à haute voix ce qu'elle pensait quand une des scientifiques du central débarqua dans le vestiaire. Wola, même avec son nez quelque peu bouché, il ne manqua pas de sentir l'odeur peu commune qui semblait lui coller à la peau! Pouah, pas de bol franchement!

Impressionnant comme ça lui avait déboucher les sinus, encore plus efficace que la javel !

Un sourire en coin ne manqua pas de s'accrocher à ses lèvres alors qu'il se prenait une remarque de la part de Stella, même s'il n'avait pas encore ouvert la bouche.


- Sympa ton nouveau parfum.

Bon ok, MacMilliam n'avait pas pu s'en empêcher, mais s'il se permettait ce genre de remarque, c'est qu'il connaissait plus ou moins bien cette femme, après tout, cela faisait quelques temps qu'ils bossaient dans le même établissement tous les deux. Et il avait souvent eu besoin de ses services sur quelques enquêtes, ce qui risquait encore d'arriver souvent. D'ailleurs, ce qu'ils avaient récupérer dans la villa du mec qui c'était fait charcuter risquait bien de tomber sur son bureau. Tant mieux, il appréciait son travail.

Malgré cette boutade, il n'avait pas oublié que son équipière avait encore une réponse à lui fournir, enfin si elle voulait le faire. Il ne l'y obligeait pas non plus. Son regard se reporta d'ailleurs quelques secondes sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stella Bonasera
Futur Bavard
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: Vestiaires   Dim 8 Fév - 16:41

    Stella regarde Cedric avec un regard qui veut dire « Très drôle». Elle sait très bien qu’elle ne sent pas bon, mais que voulez-vous, ce n’est pas de sa faute si la moufette préférait arroser Stella plutôt qu’une autre personne. Elle aurait bien aimé voir Cedric se faire arroser! Peut-être la prochaine fois ce sera à son tour, qui sait?!

    Avançant vers son collègue, elle le regarde dans les yeux et pourrait très bien lui demander s’il en veut un peu, car elle le donne gratuitement, mais elle se tait pour éviter une blague très ennuyante. De toute manière, elle le trouve très charmant cet homme, alors aussi bien s’abstenir de toutes les blagues extrêmement « drôles ».


  • Je savais que ça allait te plaîre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam Carter
Pipelette!
Pipelette!
avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 12/08/2008
Age : 46
Localisation : IloveL.A.

MessageSujet: Re: Vestiaires   Dim 8 Fév - 19:52

[HRP Euh, sûrement pas tout le continent non plus! Le nord, je veux bien... mais une moufette dans un désert, alors ça ce serait une première!]

Sam s'amusa du fait que cette fois-ci son collègue semblait franchement indisposé par l'odeur. Comme quoi, ça pouvait avoir du bon d'être vraiment enrhumé parfois.
Elle apprécia tout autant son trait d'humour à l'égard de la scientifique qui ne se démonta pas pour autant.

Voilà, typiquement ce qu'elle aimait dans ce genre d'équipe. L'humour potache, la répartie à tout crin...

- Bon, je vais vous laisser vous chamailler tous les deux. Cedric, tu peux passer me prendre tout à l'heure chez moi?

Mine de rien, ça lui ferait gagner une bonne demi-heure, et ce n'était pas rien dans leur planning si serré.

Si elle ne trouvait personne pour la déposer chez elle en sortant du Central, elle s'octroierait une petite séance de footing. Rien de tel pour finir de l'achever, après ça, plus aucun problème pour trouver le sommeil!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fbi-fr.net
Cedric MacMilliam
Pipelette!
Pipelette!
avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 17/08/2008
Age : 32
Localisation : Los Angeles

MessageSujet: Re: Vestiaires   Dim 8 Fév - 20:11

[HRP: Euh bah... je sais pas moi, je te dis ce que j'ai lu. XD!]

Cedric ne manqua pas le regard de Stella qui voulait tout dire, entre autre, qu'elle appréciait vaguement son trait d'humour, pourtant elle ne se démonta pas plus. Enfin, c'était rare que les femmes de ce central se laissent taquiner sans rendre la pareille. Ce qui était fort agréable au demeurant, ça permettait de détendre l'atmosphère qui pouvait être parfois extrêmement oppressante. Il garda son sourire en coin à la réponse de la scientifique.

- J'ai intérêt à me méfier si tu commences à trop connaître mes goûts.

Et beh, il semblait qu'il allait mieux d'un coup, peut-être parce qu'il était enfin en pause, ou tout simplement parce qu'il était en terrain connu, nous dirons. Sam quand à elle, reprit la parole, pour dire qu'elle les laissait entre eux, pour mettre les voiles, direction son chez soi. L'officier du SWAT porta toute son attention sur la jeune femme et fit un petit hochement positif de la tête, alors qu'elle lui demandait s'il pouvait passer la prendre chez elle.

- Pas de problème, Sam. Je passerais une demi-heure avant le début du service, si ça te convient.

Ca laisserait le temps à son équipière de se reposer un minimum et lui aussi par la même occasion, car après la bonne douche chaude qu'il avait prévu de prendre, il risquait bien de s'écrouler sur le premier fauteuil ou la première chaise venue, quitte à dormir de la manière la plus inconfortable possible, mais tant qu'il dormait, le reste n'avait pas d'importance.

- T'as besoin qu'on te dépose peut-être? Sait-on jamais, enfin quoique ça ne serait pas lui qui ferait le déplacement, mais il pouvait toujours trouver quelqu'un pour le faire. Il y avait encore assez de bonnes âmes dans le central, pour trouver un "chauffeur".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam Carter
Pipelette!
Pipelette!
avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 12/08/2008
Age : 46
Localisation : IloveL.A.

MessageSujet: Re: Vestiaires   Dim 8 Fév - 20:28

Oh, il y avait du flirt dans l'air vu comment ça partait entre les deux. Voilà bien une chose dont elle ne se mêlerait pas.
Cedric lui proposa une heure, elle rétorqua aussitôt.

- Ecoute, si tu embauches pour moi, on peut gagner une bonne demi-heure, et éviter de repasser par le central. Si je pouvais avoir au moins deux heures de sommeil, j'avoue que ça m'arrangerait pas mal.

Et vu qu'il était dans le même état, nul doute qu'il comprendrait parfaitement la manoeuvre. Sans compter que du même coup, il la gagnait aussi sa demi-heure de sommeil repos en plus.

Du même coup, elle reprit sa plaque et son arme. En temps qu'officier, il leur était autorisé de la garder hors service. Elle n'aimait pas trop ça, mais ça serait l'exception qui confirmerait la règle.
Elle allait mettre les voiles quand Cedric l'interpella à nouveau.

- C'est bon, merci. Je vais voir au parking.

Sur ce, elle leur fit un petit signe de la main, accompagné d'un sourire amusé, et quitta les lieux.

Arrow Parking

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fbi-fr.net
Stella Bonasera
Futur Bavard
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: Vestiaires   Lun 9 Fév - 0:36

    Ayant toujours son sourire aux visages, Stella Bonasera regarde le charmant Cedric qui ne cesse de faire des blagues. Ça fait quand même extrêmement du bien de pouvoir rire quand nous exerçons un métier aussi dur que le leur. Trouver des cadavres quelques fois par semaine, ce n’est pas quelque chose de très rigolo, mais au moins Stella adore son métier, alors elle ne s’en fait pas trop.

  • Tu fais du charme sans arrêt toi hein?! Tu peux me le dire de me mêler de mes affaires si tu le désires.
    Elle lui fait un sourire comique un moment avant de le regarder droit dans les yeux.

  • Sam est ta prochaine proie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cedric MacMilliam
Pipelette!
Pipelette!
avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 17/08/2008
Age : 32
Localisation : Los Angeles

MessageSujet: Re: Vestiaires   Lun 9 Fév - 17:27

Cedric était bien loin d'être contre la proposition de Sam, sur que si ça lui permettait de gagner une demi-heure de repos, il serait loin de dire non. Car il était presque évident que l'après-midi et le début de soirée de travail, ne serait pas de tout repos. Un grand moment en perspective.

- Pas de souci, je m'en occupe! Repose-toi bien. Ca risque d'être long.

Tout en la regardant ensuite s'en aller, avant que son autre collègue ne lui reprenne toute son attention. L'officier resta quelque peu surprit de la première remarque de la scientifique. Pourquoi est-ce qu'elle lui disait cela?

- Et en quoi je fais du charme à tes yeux?

Par contre, il se demanda ce qu'elle risquait de lui sortir, alors que Stella venait de lui dire qu'il pourrait au pire lui répondre de s'occuper de ce qui la regardait et il ne fut pas déçu de la suite! Et beh, son regard un peu surprit par cette question pour le moins abrupte ne devint pas noir, mais pourtant ses sourcils se froncèrent légèrement.

- En effet, je risque bien de te dire d'aller t'occuper de tes affaires...
avant de se reprendre, elle risquait de prendre cela pour une réponse positive. Et non, ce n'est pas ma "prochaine proie". C'est mon équipière, rien de plus.

Et si l'on connaissait un peu l'agent MacMilliam il était clair qu'il n'avait jamais fricoté avec ses collègues féminins, certes, il aimait bien les taquiner parfois, mais ça s'arrêtait là. Jamais il n'était aller plus loin. Et aux vues de ses déboires amoureux, il était évident qu'il ne souhaitait pas retomber dans ce bordel rapidement.

Quand il pouvait être en manque, il allait payer les services d'une professionnelle et le tour était joué! Sans que cela n'implique forcément tous les problèmes qu'une relation amoureuse apportait. Non décidément, Ced' était plus que dégouté de tout cela et il faudrait une force de caractère monstre à la femme qui tenterait de le charmer.

Bien évidement, vu qu'il était plutôt discret sur sa vie privée, les gens ne pouvaient pas être réellement au courant de ses histoires, ceux qui l'étaient été ses plus proches amis et d'ailleurs... l'un d'eux avait été enterré hier. Cette pensée le fit soupirer légèrement, il n'avait pas oublié qu'il devait encore mettre la main sur cet enfoiré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stella Bonasera
Futur Bavard
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: Vestiaires   Lun 9 Fév - 19:00

    En quoi fait-il du charme aux yeux de Stella Bonasera? C’est simple, il est tellement « gentil » quand il le veut avec les femmes. Ce n’est pas tous les hommes qui proposeraient à une collègue de la déposer quelque part quand même. Cedric semble toujours être prêt pour aider ses compagnons de travail. C’est probablement ça qui fait son charme en ce moment et tant mieux.

  • Ah rien rien rien
    Elle sourit et par la suite, elle lance un petit rire quand son cher collègue lui dit qu’elle pourrait très s’occuper de ses affaires au lieu de se mêler de celles des autres. Il lui a dit, alors la prochaine fois, elle va se mêler de ce qui la regarde et ça va finir là. Elle ne commencera pas à se mettre à fouiller dans la vie de Cedric, car cet homme est un homme très discrèt. Il ne parle jamais de sa vie, du moins quand il est avec Stella. Bonasera ne sait pas s’il a une femme, des enfants ou quelque chose comme ça. À vrai dire, elle sait absoluement rien sur lui.

  • J’ai compris, je ne dis plus rien Monsieur MacMilliam!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vestiaires   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vestiaires
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» PAS D'EAU DANS LES VESTIAIRES DE CSE
» Les perles des vestiaires de Rugbymen
» zonage d'un vestiaire froid/chaud

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L.A. Rescue :: Los Angeles :: Le Central-
Sauter vers: