La Cité des Anges est à feux et à sang. A vous de choisir votre camp! Bon jeu!
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Erika Larson

Aller en bas 
AuteurMessage
Erika Larson
Visiteur
Visiteur
avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 13/08/2008
Age : 31
Localisation : Derrière son ordinateur

MessageSujet: Erika Larson   Jeu 14 Aoû - 21:35

Nom : Larson
Prénom : Erika
Surnom : Ricky

Date de Naissance : 07/11/1986
Lieu de Naissance : Stockholm
Situation maritale : Enchaine les petites relations sans importance

Emploi : Officiellement : détective privé (en sous-traitance) Hum comment expliquer sans ce drôle de terme... (je trouve pas plus approprié ! il parle de lui-même non ?) en gros : détective privé pour détective privé. Erika est spécialisée dans l’enquête sur la personne : elle peut trouver tous sur tout le monde.
Plus officieusement : rentière et hacker très « renommé » parmi les siens.

Description physique et habillement : Erika a, au premier regard, tout du profil punk ; Piercings, tatouages, veste en cuir râpée et coupe de cheveux appropriée, seul peut-être ne manque que son goût pour la musique (qui soit dit en passant est inexistant). Cheveux naturellement noirs de geai (chose très peu commune pour une suédoise admettons le), Erika porte un carré plongeant court pour le moins irrégulier... il n’est décidement pas très évident de se couper soit même les cheveux... Elle est, comme qui dirait, adepte des jupes courtes, des chaussettes montantes bariolées, des vestes en cuir, des Docs Martens usées et des t-shirt aux slogans osés. Elle à un visage plutôt commun, aux traits fins et peu mis en valeur par un quelconque maquillage. (un trait noir sous les yeux est un grand maximum). Quand à ses mensurations, Erika n’a pas un physique qui passe très inaperçu. Pas de belles hanches ni de grosse poitrine, lorsque l’on fait 1 mètre 57 pour 44 kilos tout mouillé on est plutôt à classer dans le genre chétif. Poitrine presque inexistante et taille de brindille, au premier coup d’œil Erika passerait presque pour une adolescente de 12 ans plutôt que pour une jeune femme de 22... mais attention, ne surtout pas se fier aux apparences.

Caractère : Taciturne, renfermée, inexpressive et j’en passe, Erika ne parait pas asociale, elle l’est réellement. Elle n’aime pas son prochain et pour elle l’homme est naturellement mauvais, trouvez lui quelqu’un qui puisse lui prouver le contraire... vous pourrez chercher longtemps.
Parler d’elle ? Jamais. Ecouter les autres, toujours (avec plus ou moins d’attention), mais pas dit qu’elle moufte quoi que ça soit. Erika à une vision très particulière de la morale, pour elle pas de bien pas de mal, personne n’est tout blanc ou tout noir, seul peut-être quelques uns sont un peu plus gris clair que d’autres.
La patience est une des principales caractéristiques d’Erika. Rester immobile pendant des heures à vous défier du regard n’est qu’un jeu d’enfant pour elle. Elle peu rester impassible, sans sourciller pendant un temps infini. Vous l’aurez compris, elle n’est pas du genre bavarde. Le sens de l’humour ? Connaît pas. La condescendance ? Non plus.
Les seuls personnes en qui elle a confiance et avec qui elle se sent à l’aise sont des pros de l’informatique, légèrement geek sur les bords (pas que sur les bords d’ailleursXD).
En revanche elle possède une curiosité et une soif d’apprendre immense, tout l’intéresse, et son intelligence légèrement (*ahum* très) au dessus de la moyenne lui offre des possibilités d’apprentissage impressionnantes, elle aime se frotter aux énigmes les plus corsées et résoudre les problèmes les plus complexes.
Le job d’Erika colle en un sens au plus près de sa personnalité. Elle ne fait pas ça pour l’argent, quoi que c’est bien pratique, mais elle aime farfouiller, découvrir les secrets des gens. Que ça soit pour la bonne cause... ou pas d’ailleurs. Elle peut offrir ses services à qui à besoin, moyennant un revenu correct évidement après selon son éthique bien particulière on la classera dans le camp des gentils... ou pas...
Elle ne se juge pas bonne ou mauvaise, gangster ou bienfaitrice, elle est neutre et trouve ce qu’on lui demande, point barre. Enfin... la plupart du temps. Pirater un ordinateur n’a rien de mal lorsque c’est pour démasquer un salaud non ?


Histoire : Erika voit le jour (ou techniquement la nuit) le 7 novembre 1986 à Stockholm à 0.30 du matin et pousse son premier cri deux minutes plus tard. Son enfance plutôt tourmentée dans une famille où le père pousse la mère à la prostitution tout en la battant sous les yeux de sa fille me facilitera pas la tâche alors qu’Erika est une petite fille renfermée, et visiblement retardée mentalement. A l’école on se moque d’elle, de son apparence chétive, de son obstination à ne pas répondre à la maitresse, à sa façon de vouloir casser la figure à tout le monde : « mais ce sont eux qui commencent » se plaint-elle en silence... et c’est vrai, mais elle préférerait mourir que de prévenir un adulte que ses camarades de classe se servent d’elle comme d’une tête de turc. Son père frappe sa mère, alors elle se jure qu’elle ne se laissera jamais toucher...
Le problème c’est que la malchance est de son côté, à croire qu’elle était né sous une mauvaise étoile, et c’est tout le temps elle qui se fait prendre. Les conseils de discipline et ses mauvais résultats à l’école sont entre autres les raisons pour lesquelles elle est souvent renvoyée des différentes écoles dans lesquelles on la place. Rien à faire Erika est une jeune fille désaxée, mentalement arriérée... mais si c’était tout l’inverse ?
Quoi qu’il en soit Erika s’enferme tous les jours un peu plus dans une bulle, vie en marge de la société et à 16 ans quitte l’école. Son enfance à largement influée sur son caractère renfermé.
Elle n’aime pas travailler, mais à besoin de vivre. Elle enchaine les petits boulots merdiques et à 17 ans s’offre son premier ordinateur. Est-ce un don ou quoi, mais la machine n’a pas de secret pour elle, l’informatique n’a aucune limite. Par curiosité elle se teste, pirate maints systèmes et se fait remarquer dans le monde des hackers. Elle rencontre là un tout nouveau monde, un groupe de gens... différents. Eux ne la jugent pas, ne la frappent pas et ne savent même pas à quoi elle ressemble, ils l’apprécient pour ses capacités et c’est tout. Elle peut avoir confiance en eux et ils sont les seuls personnes capables de décrocher à la jeune femme plus de 4 mots d’affilé lors de leur longues conversations par messagerie instantanée.
D’abord novice dans le milieu du piratage elle apprend beaucoup de ses nouveaux amis avant de bientôt les dépasser.
En dehors de ça, lorsqu’elle n’est pas sur son ordinateur ou au travail pour gagner comme elle peut sa vie, elle traine avec une bande de jeunes filles punks, adeptent de musique forte et de cigarettes. Sa vie n’a rien de très transcendant à regarder comme ça, mais par le jeu du hasard ou la providence (appeler ça comme vous voudrez) et grâce aux contacts qu’elle s’est crée via Internet, on lui refourgue des petits boulots à faire : Rechercher des infos sur telle ou telle personne, épier des comptes bancaires etc. Elle se fait rémunérer pour ça et nourrit sa soif de défi et de curiosité.
A côté, elle aime potasser les bouquins de maths, d’astrophysique, d’histoire... il y a tellement de chose à apprendre ! Ses services sont offerts à quiconque pourra la trouver par le jeu des contacts, rémunérant assez et, évidement, offrant un travail intéressant !
Pas matérialiste elle place l’argent des ses petits « travaux » et pourrait vivre de ses rentes (ca ne parait pas mais elle est parfois très bien payer et ne mène pas un grand train de vie, loft de 30 mètres carrés ? Parfait). A 20 ans elle se retrouve à voyager un peu partout dans le monde, elle veut voir du pays, voilà qu’elle se retrouve, après un tour du monde de 2 ans, à LA... pour combien de temps ? Aller savoir, la ville est belle et son appart bien que miteux à une très belle vue.

Lien avec un autre personnage : Aucun mais on peut y remédier.

Signes Particuliers : Nombreux tatouages et piercings :
-tatouages : un dragon dans le dos de l’épaule gauche à la fesse droite, un cordon à la cheville droite et un signe étrange à la base de la nuque.
-piercings : trois à chaque oreilles, au nombril, sur la langue, sur le sourcil droit, et ailleurs...

Interprète sur l'avatar : Fairuza Balk

Multicompte : A voir

PS : perso largement inspiré de Lisbeth Salander, personnage de Stieg Larson, dans la trillogie Millenium.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 12/08/2008
Localisation : L.A.

MessageSujet: Re: Erika Larson   Dim 17 Aoû - 12:27

J'ai un peu peur, mais tant pis, validé!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larescue.roleaddict.com
 
Erika Larson
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» naufrage de l'Erika (petrolier) le 12 décembre 1999
» Nicky et Laura (Nicky Larson)
» Collection de Titi-Chan
» Boutique maternage à Bourgoin Jallieu !
» mes playlines des films

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L.A. Rescue :: - Administration du Forum- :: Présentation-
Sauter vers: